Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

blog.ruliane.net

Comment franchir 68 mètres de dénivelée en bateau ?

Ce week-end, direction Pont-à-Celles pour retrouver Romain avec au programme, une étude par l'exemple de la dénivelée du canal Bruxelles-Charleroi.

IMG_4086.JPGOn commence gentiment avec l'écluse de Viesville, d'une hauteur de 8 mètres. Si cela n'a rien d'exceptionnel, il est toujours intéressant de la voir en fonctionnement et de s'attarder sur les "accessoires" de l'écluse : canal souterrain pour permettre l'écoulement de l'eau, système de nettoyage, et ce que nous suggérons être une génératrice, tirant profit de la hauteur d'eau pour alimenter l'écluse en électricité. Cette écluse a également cela de particulier que ses 87 mètres de long peuvent être séparés en deux écluses plus petites, pour réduire le temps de remplissage/vidage.

IMG_4123.JPGSuite de la visite et objectif officiel de la sortie : le plan incliné de Ronquières. Ce gigantesque ouvrage d'art permet à des bateaux de 1350 tonnes (!!) de franchir une dénivelée de 68 mètres sur environ 1,4 kilomètre. Deux bacs mobiles indépendants peuvent monter et descendre le plan incliné et transporter un ou plusieurs bateaux.

Nous avons eu la chance de le voir fonctionner. Le bac se déplace à une vitesse d'environ 1 m/s, ce qui est comparable à la vitesse de quelqu'un qui marche. Il est ainsi possible d'assister à son départ en haut du plan incliné puis de se rendre en voiture en bas pour le voir arriver.

Pour faire travailler vos neurones, voici une petite question pratique. Un bac rempli d'eau pèse environ 5000 tonnes. Il arrive en bas, la porte s'ouvre pour y laisser entrer un bateau de 1111 tonnes. La porte se referme et le bac commence son ascension. Quel est à votre avis la masse totale (bac + eau + bateau) à tracter jusqu'en haut ?
Vous avez deux heures, calculatrices autorisées (donc inutiles).

Les photos et commentaires de cet article ont été supprimés.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://blog.ruliane.net/index.php?trackback/7

Fil des commentaires de ce billet